Composteur de cuisine : mode d’emploi

La mise en place d’un composteur dans la cuisine est une étape clé pour une cuisine zéro déchet et favoriser le recyclage des matières organiques. Que vous soyez en appartement ou en maison, découvrez comment mettre en place un composteur de cuisine grâce à nos conseils pratiques.

Comprendre les bases du compostage

Le compostage consiste à transformer les déchets organiques en un amendement riche en nutriments pour les plantes. Le processus est réalisé par des micro-organismes présents naturellement dans l’environnement, qui décomposent les matières carbonées (feuilles, cartons…) et azotées (épluchures, coquilles d’œufs…). En mettant en place un composteur dans la cuisine, vous facilitez ce processus et récupérez un engrais naturel pour votre jardin ou vos plantes.

Choisir le bon type de composteur

Il existe plusieurs types de composteurs que vous pouvez installer dans votre cuisine, il est donc essentiel de choisir celui qui convient le mieux à votre espace et à vos besoins :

  • Le composteur classique : généralement constitué d’un bac en plastique ou en bois, c’est le modèle le plus courant, idéal pour une utilisation en cuisine avec un accès au jardin.
  • Le lombricomposteur : basé sur la dégradation des déchets grâce aux vers de terre, ce type de composteur est parfait pour les personnes vivant en appartement sans extérieur.
  • Le bokashi : système japonais de fermentation anaérobie (sans air), il permet de composter rapidement et sans odeurs tous types de déchets alimentaires, même ceux habituellement non recommandés dans un composteur classique (viande, poissons, produits laitiers…).
YouTube video

Emplacement et entretien du composteur

Pour assurer le fonctionnement d’un composteur de cuisine, plusieurs critères sont essentiels :

  • L’emplacement : choisissez un endroit facile d’accès, pas trop exposé à la lumière ni aux variations de température. Pour éviter les nuisibles et les mauvaises odeurs, veillez à maintenir une certaine aération autour de votre composteur.
  • La taille : adaptez la taille à la quantité de déchets que vous produisez. Un modèle trop grand prendra plus de temps à se remplir et sera plus difficile à entretenir.
  • L’entretien : pour un bon fonctionnement, mélangez régulièrement les matières présentes dans votre composteur et veillez à ce qu’il ne soit ni trop sec, ni trop humide. Ajoutez au besoin des déchets carbonés ou azotés pour équilibrer la décomposition.
Découvrez aussi :  Les meilleures casseroles en inox Tefal

Astuces pour limiter les désagréments

Si vous craignez les mauvaises odeurs ou la présence d’insectes dans votre composteur de cuisine, voici quelques astuces pour limiter ces désagréments :

  • Posez un morceau de carton ou une couche de feuilles sèches au fond du bac pour absorber l’humidité et faciliter l’aération de votre composteur de cuisine.
  • Recouvrez systématiquement vos déchets frais d’une couche de matière carbonée (feuilles sèches, carton…) pour éviter les odeurs.
  • Mettez en place un système de filtration sur le couvercle de votre composteur pour laisser passer l’air tout en bloquant les insectes.
  • Nettoyez régulièrement les parois et le couvercle de votre composteur pour éviter l’accumulation de résidus et la prolifération des bactéries.
utilisation composteur en cuisine

Les déchets à privilégier et ceux à éviter

Tous les déchets organiques ne sont pas adaptés au compostage. Voici une liste non exhaustive des éléments à intégrer et ceux à proscrire de votre composteur :

Déchets à privilégier :

  • Fruits et légumes (épluchures, coques, pépins…)
  • Coquilles d’œufs écrasées
  • Marcs de café et sachets de thé
  • Pain sec et croûtes de fromage
  • Feuilles, herbes sèches, fleurs coupées
  • Papier non imprimé, carton sans encre ni plastique
  • Coquilles de noix et de fruits secs

Déchets à éviter :

  • Viandes, poissons et produits laitiers (sauf dans le bokashi)
  • Plastiques, verre et métaux
  • Papiers et cartons imprimés ou plastifiés
  • Huiles et graisses
  • Mégots de cigarettes et cendres
  • Plantes malades ou envahissantes

En suivant ces conseils pratiques, vous pourrez mettre en place un composteur de cuisine adapté à vos besoins et contribuer activement à réduire votre production de déchets tout en fournissant un engrais naturel pour vos plantes.